Mode d'intervention

Les menaces conduisant à la déforestation et la dégradation des écosystèmes forestiers sont nombreuses : conversion en terres agricoles et pâturages, exploitation forestière pour la construction ou le bois énergie, exploitation minière, etc. Etc Terra agit pour rééquilibrer ces pressions afin de réduire leurs impacts négatifs sur la santé des écosystèmes, tout en favorisant les retombées économiques aux bénéfices des populations et des acteurs économiques locaux. 

Les écosystèmes forestiers fournissent de nombreux bénéfices environnementaux : important réservoir de biodiversité, protection des sols de par l'enracinement des arbres, maintien ou restauration de la fertilité des sols (recyclage des minéraux, incorporation de la matière organique au sol et structuration des sols), services de régulation, notamment en termes de quantité d'eau (en reconstituant les réserves utiles des sols) et de qualité de l’eau, (en jouant un rôle de filtre). Ils participent également à l’atténuation des changements climatiques, en absorbant d’importantes quantités de CO2, en fournissant une source d’énergie renouvelable et en un matériau bois beaucoup moins énergivore que le béton ou l'acier par exemple. Par ailleurs, ils fournissent aux populations qui en dépendent de nombreuses ressources (nourriture, eau, bois, fibres, fourrage…) dont le prélèvement a un impact positif direct sur leur subsistance mais également indirect par la création d'emploi et de revenus générés.

 

Chiffres clés

  • Chaque année, près de 13 millions d’hectares de forêts primaires disparaissent, soit la superficie de la Grèce (FAO, 2010) ;
  • Le secteur Forêt/Agriculture est responsable de 25% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GIEC, 2014) ;
  • Les forêts abritent 50% de la biodiversité terrestre mondiale, les forêts tropicales abritant probablement plus de 80% des représentants de nombreux groupes de plantes et d'animaux (CIFOR, 1999).

 

 

Notre mode d'action

 

Une combinaison d'actions pour une gestion durable

Pour assurer la préservation des écosystèmes forestiers, l'action d'Etc Terra s'inscrit notamment dans le mécanisme REDD+ (Réduction des Emissions liées à la Déforestation et à la Dégradation des forêts), véritable coeur de métier de notre association, et se décline via :

  • Une certaine sédentarisation de l'agriculture qui implique la sécurisation foncière des terres concernées, l’évolution des modes de production vers des systèmes écologiquement intensifs et économiquement rentables et enfin, le développement des cultures de rente destinées à l'exportation et susceptibles de générer d'importants revenus complémentaires pour les ménages (cajou au Mozambique, vanille/café à Madagascar, etc). Sur ce sujet majeur, Etc Terra fait régulièrement appel à l'expertise d'Agrisud International et de Rongead, tant sur les aspects agronomiques que commerciaux ;
  • La création de nouvelles aires protégées, en impliquant étroitement les administrations et populations locales (via les transferts de gestion par exemple). Les aires protégées donnent un cadre légal aux forêts concernées ;
  • L’exploitation durable des forêts via l’élaboration de plans de gestion, autorisant ainsi la valorisation des bois au bénéfice de la conservation des forêts et des populations qui en dépendent ;
  • Les plantations à des fins de bois énergie couplées à des technologies de cuisson plus économes en ressources ligneuse font également partie de cette approche holistique défendue par Etc Terra.

 

Des financements innovants

Via l'Etc Lab', Etc Terra développe une expertise importante sur la quantification des stocks de carbone dans les forêts tropicales, qui est un des indicateurs de la préservation de ces forêts. La quantification la plus précise possible de ces quantités de carbone est pour Etc Terra une condition sine qua non de l’accès aux financements innovants REDD+ qui viendront compléter les fonds de l’aide traditionnelle au développement.

 

En savoir plus sur nos projets REDD+ : PHCF et Réserve Nationale de Gilé