PHCF

Programme Holistique de Conservation des Forêts à Madagascar ; un programme de Réduction des Emissions issues de la Déforestation et de la Dégradation des forêts (REDD) et d'accroissement des stocks de carbone forestiers (+)

 

  • Lancement : Oct. 2008 / Durée : 9 ans / Budget : 9,5 M€
  • Partenaires terrain : WWF, Agrisud, Fondation GoodPlanet, Ministère de l'Environnement, de l'Ecologie et des Forêts, Régions Sava et Anosysociété Symrise, etc.
  • Partenaires scientifiques : Université d'Antananarivo (LRI, IOGA, ESSA), Instituts de recherche internationaux (CIRAD, IRD, Institut Carnegie, etc)

  • Partenaires financiers : AIR FRANCE, AFD et FFEM

 

Contexte 

Propithèque à diadème © Etc Terra

Au niveau international, le secteur Agriculture et Forêts, reponsable de 24 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GIEC, 2014) est au cœur des négociations sur le climat depuis la Conférence de Bali en 2007. 

A Madagascar, la biodiversité de la Grande Ile, lémuriens en tête, n'est plus à présenter mais ce capital naturel exceptionnel est menacé par une déforestation qui atteint 0,94%/an sur la période 2010-2013 pour les seules forêts humides du pays (4,5 M ha), soit une perte nette d'environ 42 000 hectares de forêt naturelle chaque année (contre 23 000 ha/an entre 2005 et 2010). Cette déforestation est surtout liée à la combinaison de l'accroissement démographique (plus de 3%/an) et des traditionnelles cultures itinérantes sur brûlis. Pourtant, techniquement, moyennant des méthodes et des moyens adaptés, il est tout à fait possible de réconcilier conservation des forêts et sécurité alimentaire

C'est dans ce contexte et avec ces objectifs en ligne de mire que Yann Arthus-Bertrand, président de la Fondation GoodPlanet et Jean-Cyril Spinetta, alors président d'Air France-KLM jettent les bases du projet en 2006. Le WWF est ensuite associé en tant qu'opérateur de terrain et le lancement officiel a lieu à Antananarivo en septembre 2008.

  

 

Projet

 

Phase I (Sept. 2008 à Dec. 2012) : 

Bénéficiaires du PHCF © Etc Terra

Très rapidement après son lancement, le PHCF a été fortement impacté par la grave crise politique qui a éclaté à Madagascar en février 2009. Malgré toutes les difficultés liées à cette crise qui s'est achevée début 2014, la première phase du PHCF a pu déployer convenablement ses multiples activités, tant au bénéfice de la conservation des forêts que de la comptabilité carbone. Fin décembre 2012, quasiment tous les objectifs chiffrés du programme étaient atteints, notamment en terme de Transfert de Gestion des Ressources Naturelles aux communautés locales ou en terme de reboisements. 

En savoir plus

 

 

Phase II (Janv. 2013 à Oct. 2017) :

Lancée en janvier 2013, la phase II vise à prolonger et à renforcer les résultats acquis lors de la première phase et souhaite mettre particulièrement l'accent sur les pratiques alternatives à la déforestation grâce à l'appui d'Agrisud qui a rejoint l'équipe d'Etc Terra et de WWF dans leurs actions. L'objectif est également de se diriger vers la commercialisation de crédits carbone d'ici 2017 pour envisager la mise en oeuvre d'une phase III qui permettrait de s'inscrire encore davantage dans la durée en terme d'appui aux communautés locales engagées dans la préservation de leur environnement.

En savoir plus

 

Retrouvez l'album photo du PHCF sur Facebook