Valorisation des déchets à Antananarivo

 

  • Partenaires techniques : MADACOMPOST, GEVALOR, SAMVA
  • Partenaires financiers : AFD, FFEM, FONDATION GOODPLANET

  • Labellisation carbone : en réflexion

 

Contexte
 

Chiffonniers d'Andralanitra © Gevalor

Capitale politique et économique de Madagascar, Antananarivo compte plus de 2 millions d’habitants et produit environ 250 000 tonnes par an de déchets dont seulement 37 % sont collectés contre 80% à Dakar ou 60% à Lagos (Gevalor 2012).

La gestion des ordures ménagères de la Commune Urbaine d'Antananarivo (CUA) est assurée par le Service autonome de maintenance de la ville d’Antananarivo (SAMVA). Créé en 1995, le SAMVA prend en charge la gestion des ordures ménagères de la ville (hors pré-collecte) et la gestion de la décharge d'Andralanitra où oeuvre Akamasoa, l'association fondée en 1989 par le Père Pedro.
Antananarivo est située dans la région Analamanga où l'agriculture constitue l'activité principale. Même si les cultures vivrières (riz, manioc, maïs, pomme de terre) tiennent une place prépondérante (95% de la superficie cultivée), les cultures maraîchères (tomate, carotte, brèdes, haricot vert, chou, etc) représentent certainement le plus gros débouché potentiel pour le compost.

 

Projet

Consécutivement à l'étude menée par Gevalor en 2012 quant au potentiel de valorisation des déchets d’Antananarivo (financement UN Habitat), le SAMVA a sollicité l'appui de Gevalor et de Madacompost à propos de la gestion de la décharge.

Avec l'appui financier de l'AFD, un contrat a été passé en 2014 en vue du lancement d’un projet pilote de compostage et de recyclage des sachets plastiques.

Plusieurs missions ont été réalisées par les partenaires d'Africompost en 2015 et se sont particulièrement intéressées au marché du compost et à l'analyse coûts-bénéfices de différents scénarios de gestion des déchets : de la simple mise en décharge (pratique actuelle) à leur valorisation.

La réflexion est toujours en cours en vue de l'intégration d'Antananarivo au programme Africompost.

  
 

Partenaires 

  • MADACOMPOST assure la gestion du site pilote de compostage ;

  • L'association GEVALOR apporte un appui technique et organisationnel à MADACOMPOST dans le développement du projet ;

  • La FONDATION GOODPLANET assure le pilotage global du projet avec l'appui d'ETC TERRA ;

  • Le SAMVA met à disposition le site et assure la construction des infrastructures nécessaires au projet pilote.