Actu terrain

Consultations villageoises au Mozambique

24 mars 2017

Au Mozambique, Etc Terra - Rongead est partenaire de la Réserve Nationale de Gilé (RNG) et est notamment chargée de la construction de sa stratégie REDD+. Pratiquée en périphérie de la réserve, l’agriculture sur brûlis, constitue le principal facteur de déforestation.

En partenariat avec l’ONG mozambicaine Radeza, la RNG et Etc Terra - Rongead ont récemment mené une grande campagne de consultation auprès de 27 communautés voisines de l’aire protégée. À l’aide de nombreux outils pédagogiques portant sur les conséquences locales de la déforestation et les impacts du changement climatique, ces consultations ont permis à l’ensemble des communautés incluses dans la zone de projet REDD+, de comprendre pleinement ses objectifs et ses bénéfices potentiels.

En choisissant de participer à ce projet, chaque communauté sera impliquée dans les activités développées par la RNG au cours des 20 prochaines années.

 

Consultation villageoise - © Etc Terra - Rongead

 

En savoir plus sur la Réserve Nationale de Gilé et sur le programme Mozbio

  

 

Etc Terra et Rongead fusionnent !

12 janvier 2017

C'est la nouvelle de ce début d'année pour nous. En savoir plus par ici...

Situation critique pour les forêts de Côte d'Ivoire

16 décembre 2016

Le BNETD et Etc Terra viennent de publier les résultats de leurs travaux respectifs sur la déforestation en Côte d'Ivoire. Ceux-ci sont alarmants et soulignent l'extrême nécessité d'agir vite et intensément pour sauver les dernières forêts classées du pays. 

En complément de la cartographie de la déforestation historique menée par le Bureau National d'Etudes Techniques et de Développement de Côte d'Ivoire, la FAO et le Secrétariat Exécutif Permanent de la REDD+ ont mandaté Etc Terra pour identifier et quantifier les causes directes et indirectes de cette déforestation.

 

Sur la période d’étude allant de 1990 à 2015, les forêts ivoiriennes ont ainsi reculé de 7,8 à 3,4 millions d’hectares (10,6% du territoire).
Le taux de déforestation reste à un niveau très alarmant mais a tout de même fortement diminué entre les deux intervalles étudiés, passant de 4.32%/an pour la période 1990-2000 à 2.69% pour la période 2000-2015.

C’est l’expansion de l’agriculture, cacaoculture en tête, qui est majoritairement responsable de cette déforestation, ce phénomène de conversion des forêts en parcelles agricoles ayant été cité à hauteur de 62% par les 400 personnes enquêtées lors de l’étude. Au-delà de l’attractivité économique exercée par les activités agricoles en Côte d’Ivoire (principal facteur expliquant la déforestation), ce sont aussi les facteurs politiques et institutionnels (crise des années 2000, mauvaise application des lois, corruption des services de l’Etat) qui ont été mis en avant par les personnes enquêtées.


Cartographie de la déforestation 1990-2000 (orange) et 2000-2015 (rouge) © BNETD

 

Télécharger ici le rapport dédié aux facteurs de déforestation en Côte d'Ivoire

 

En savoir plus sur notre projet REDD+ en Côte d'Ivoire

 

 

Publication scientifique : nouvelle méthode pour la cartographie et le suivi du carbone organique du sol

03 décembre 2016

Dans le cadre de ses activités de Recherche et Développement (via l'Etc Lab') et du Programme Holistique de Conservation des Forêts (PHCF), Etc Terra et ses partenaires scientifiques viennent de publier une étude innovante sur l'utilisation des images satellites pour la cartographie des stocks de carbone et le suivi temporel, du paysage à la région. La méthode a été développée et testée sur une zone d'intervention d'Etc Terra et de ses partenaires, au sud-est de Madagascar.

L'étude s'appuie sur un inventaire de sol de 95 placettes de 0.1 ha réparties sur une zone de 43 000 ha recouvrant à la fois les écosystèmes humide et xérophyte du Sud de Madagascar. Un modèle de régression utilisant l'algorithme Random Forest a été utilisé pour identifier les variables expliquant la distribution spatiale du carbone du sol. Ces variables pouvaient être de type géologiques, climatiques (précipitations et température moyennes annuelles), pédologiques ou représentant le couvert végétal. L'utilisation du modèle statistique et d'images satellites Landsat sur la période 1991-2011 a permis de cartographier et de suivre l'évolution des stocks de carbone du sol sur une zone d'étude élargie de plus de 400 000 ha, à 30 mètres de résolution. Une méthode intégrant l'incertitude des prédictions a été proposée afin d'estimer les pertes (dégradation des sols) et les gains (restauration des sols) de carbone organique du sol, sur la période 1991-2011.

 

 

L'utilisation de cette méthode pourrait être envisagée de manière opérationnelle pour la gestion des terres à travers la localisation des zones dégradées, la localisation des zones avec un potentiel de restauration et l'analyse a posteriori des causes et facteurs de changements. Au delà des sols, cette méthodologie peut être appliquée à la biomasse aérienne pour estimer la dégradation liée à l'exploitation forestière ou à des perturbations d'origine naturelle (maladie, cyclone par exemple).
Un article scientifique relatif à cette étude vient d'être publié dans la revue "International Journal of Applied Earth Observation and Geoinformation" et est téléchargeable ici.

 

En savoir plus sur l'Etc Lab et le PHCF

 

Carbonisation améliorée au Mozambique : +30% de rendement !

14 novembre 2016

Dans la périphérie de la Réserve Nationale de Gilé, Etc Terra et Rongead expérimentent des techniques améliorées de production de charbon de bois dont les premiers résultats sont très encourageants.

Dans les zones urbaines des districts périphériques de la Réserve Nationale de Gilé, le charbon de bois est la source d’énergie utilisée par la quasi-totalité des ménages. Cependant, du fait de leurs faibles rendements, les techniques de carbonisation utilisées par les producteurs participent à la dégradation des forêts de Miombo, tant à proximité des villes de Gilé et Pébane que le long des voies de communication en périphérie de la Réserve.

 

Préparation des bois et des events (aérations au sol) © Etc Terra

De septembre à octobre, dans le cadre du projet Mozbio, les équipes d’Etc Terra et de notre partenaire Rongead ont accompagné un groupe de 7 charbonniers afin de débuter une série d’expérimentations de fours à charbon améliorés, tenant compte de nombreux paramètres tels que l’humidité des bois, la gestion de l’air ou la structuration des fours. En améliorant les rendements des fours, l’appui technique et sa diffusion permettra de réduire les volumes de bois employés par les charbonniers et, à moyen terme, de réduire l’impact de la production de charbon sur les forêts de Miombo ainsi que sur les émissions de gaz à effet de serre.

 

Les résultats des premières expérimentations sont très encourageants. En comparaison avec les techniques actuelles, les fours améliorés augmentent la production de plus de 30 %, tandis que les charbonniers ayant participé aux premiers tests montrent une forte motivation à poursuivre l’emploi de ces techniques et à faciliter leur diffusion.
Au-delà de la production de charbon, le projet proposera aux producteurs de travailler à une meilleure gestion de la régénération forestière, en complément de techniques d’agriculture de conservation, afin d’améliorer la fertilité des sols et de réduire les impacts de l’agriculture de défriche-brûlis sur les forêts sèches de Miombo.

  

En savoir plus sur le programme Mozbio

 

Suivi de l’érosion et du ruissellement à Madagascar

07 novembre 2016

Dans le cadre du programme Kolorano, un dispositif expérimental de suivi de l’érosion et du ruissellement de l’eau a été installé sur le bassin versant de Soarano (commune d’Ambalavao).

L’objectif est de comparer l’impact des usages du sol représentatifs des bassins versant d’intervention vis à vis de ces deux indicateurs. Les occupations suivantes ont été sélectionnées : (i) champ de culture sur tanety (colline) présentant un sol nu une partie de l’année, (ii) savane herbeuse permanente et (iii) un taillis de plantation d’Eucalyptus.

Le principe du dispositif est d’isoler une surface contributive à la mesure (délimitée par des tôles) et de récupérer l’eau du ruissellement tout en filtrant le sol érodé. Si les résultats sont concluants, une réplication sur d’autres bassins versants sera assurée en 2017. 

 

 

En savoir plus sur le programme Kolorano

 

 

Biogaz Mali : des résultats encourageants !

18 octobre 2016

L'évaluation finale de la première phase du projet Biogaz Mali s'est terminée en juillet dernier. Ses recommandations seront prises en compte pour les phases suivantes de diffusion des biodigesteurs.

Construction d'un digesteur © Etc Terra

Après avoir réalisé plus de 100 digesteurs familiaux sur financement AFD et 150 autres unités sur financement du programme PAPAM/ASAP (mis en oeuvre par AVSF), le programme Biogaz Mali se poursuit avec la réalisation de 200 unités supplémentaires sur financement AFD/UE d'ici la fin 2017.

 

Dans ce cadre, Etc Terra continuera à appuyer AVSF pour la diffusion de cette technologie adoptée localement, avec l'assistance ponctuelle de l'ONG indienne SKG Sangha, qui a déjà construit plus de 100 000 digesteurs dans le monde.

 

Une évaluation externe de la première phase a été finalisée en juillet dernier avec certaines conclusions particulièrement encourageantes :

  • Réduction de la pénibilité des tâches domestiques et des risques sanitaires pour les femmes : environ 3,5 heures / jour de temps économisé !
  • Réduction de la consommation de bois : -55% en moyenne
  • Augmentation des rendements agricoles : plus de 1t/ha supplémentaire sur le maïs, des essais se poursuivant sous la supervision de AVSF
  • Formation de 15 maçons techniciens maliens qui ont été en mesure de répondre à la demande du programme PAPAM/ASAP mené par le Ministère de l'Agriculture et financé par le FIDA

 

Par ailleurs, certaines recommandations de ce rapport sont déjà mises en oeuvre au sein du projet "Accès à des services énergétiques modernes et durables" (financement AFD/UE). C'est notamment le cas de l'approche multi-énergies et de l'appui à des activités génératrices de revenus pour les femmes puisque le projet appuie 60 groupements de femmes dans la mise en place de centres de services énergétiques solaires et la diffusion de foyers/fours améliorés en plus de la diffusion des digesteurs.

L'autre grand enjeu de cette nouvelle phase de projet sera de consolider le savoir-faire des maçons par la constitution d'au moins 2 coopératives constructeur-opérateur de biogaz qui pourront répondre aux demandes des ménages et d'autres éventuels programmes.

 

Plus d'informations sur le projet Biogaz Mali

 

Etude de la régénération forestière au Mozambique

10 mai 2016

Dans le cadre du projet REDD+ mis en oeuvre en périphérie de la Réserve Nationale de Gilé au Mozambique, une mission d’inventaire de 2 mois et demi a été lancé début avril.

Forêt de Miombo © Etc Terra

Faisant l’objet d’un stage de fin d’étude, ce travail a pour but d’apporter une meilleure compréhension des dynamiques de régénération forestière en matière de biodiversité et de stock de carbone, après des cycles plus ou moins long d’agriculture sur abattis-brulis ou de production de charbon. Les résultats permettront de comprendre également les facteurs favorisant la régénération forestière, afin de mettre en place des activités à bénéfices multiples - économiques et environnementaux - avec les agriculteurs et les producteurs de charbon. Une première phase de repérage et de compréhension de l’historique de certains champs à Gilé et Naeche a permis de démarrer la phase d’inventaires terrain début avril.

 

En savoir plus sur le projet de la Réserve Nationale de Gilé

 

 

 

Etc Terra recrute à Madagascar !

25 avril 2016

Etc Terra recrute son représentant et chef de projet PHCF à Madagascar

 

En tant que Représentant d’Etc Terra à Madagascar (1/4 temps), votre mission sera d’assurer la représentation, la gestion et le développement de l’antenne et le suivi des divers projets mis en œuvre dans le pays.

Vous serez par ailleurs mobilisé sur le PHCF (3/4 temps) en tant que chef de projet.

 

Vous travaillerez sous la hiérarchie du Directeur d’Etc Terra à Paris et vous conduirez votre mission en étroite collaboration avec les employés d’Etc Terra, à Madagascar comme en France.

 

En savoir plus sur l'offre de recrutement
 

 

 

Atelier national Energie Domestique Durable au Mali

18 avril 2016

Les 15 et 16 mars dernier s’est tenu à Bamako le premier atelier national dédié aux solutions d’énergie domestique durables.

Rassemblant plus de 100 personnes sous le haut patronage du Ministre de l’Energie et de l’Eau, cet évènement avait pour objectifs un retour d’expérience sur les initiatives existantes et une première réflexion multi-acteurs sur les leurs conditions et perspectives de déploiement à l’échelle nationale.

Cet atelier fut notamment l’occasion de présenter les projets pilote à l’origine de son organisation : Biogaz Familial Mali mis en œuvre conjointement par la Fondation GoodPlanet, AVSF, Etc Terra, ICD et SKG Sangha et CEnAO du GERES tous deux soutenus par l’Agence Française de Développement. Les institutions coorganisatrices de la Direction Nationale de l’Energie ont également apporté des éclairages sur le contexte stratégique et réglementaire de l’énergie domestique au Mali. Cette complémentarité d’acteurs et de points de vue a permis de nombreux échanges vers la construction d’une feuille de route nationale sur la diffusion de toutes ces technologies : biogaz, foyers améliorés, briquettes combustibles, solaires… sur laquelle le dialogue entre ONG et institutions se poursuit.

 

Etude de la déforestation dans le Parc National Mikea (Madagascar)

04 avril 2016

Dans le cadre d’un projet de promotion de la culture de coton bio porté par WCS autour du Parc National Mikea, Etc Terra et Biotope Madagascar ont été mandatés pour une étude quantitative de la déforestation et de ses causes directes et indirectes.

L'équipe Etc Lab' et Biotope  © Etc Terra

Une première mission de repérage a été effectuée du 14 au 20 mars 2016 par les équipes d’Etc Lab’ et Biotope. Cette première mission a eu pour but d’observer les dynamiques de déforestation aux alentours du Parc National de Mikea (Région Atsimo Andrefana) et de rencontrer les acteurs locaux de la filière coton et les agents de la déforestation. Ceci afin de préparer l’analyse par télédétection de l’évolution du couvert forestier (période 1990-2015) et une phase d’enquête socio-économique qui débutera sur le terrain en avril. En conclusion préliminaire, l’agriculture familiale sur abattis-brulis semble être la principale cause directe de déforestation à laquelle viennent s’ajouter de fortes pressions liées aux feux de brousse pour la chasse ou l’élevage, accentuées par les facteurs naturels tels que les cyclones. A suivre...

 

Valorisation des déchets à Bouaké : la future plateforme sort de terre

25 mars 2016

La plateforme de traitement et de valorisation des déchets est en cours de construction à Bouaké, la deuxième ville de Côte d'Ivoire. Une mission d'Etc Terra en revient et a pu juger de la bonne avancée des travaux.

Dans le cadre du programme AFRICOMPOST et du partenariat noué en Côte d'Ivoire avec l'Agence Nationale de la Salubrité Urbaine (ANASUR), la plateforme de Bouaké est actuellement en construction et sera livrée l'été prochain.

Dimensionnée pour traiter 5000 tonnes de déchets par an et produire 1000 tonnes de compost, cette plateforme bénéficiera également d'espaces spécialement dédiés au traitement des plastiques et des papiers/cartons.

Par ailleurs, les études de marché seront très prochainement lancées pour préparer au mieux la commercialisation des divers produits issus de l'activité.

En savoir plus sur le projet de Bouaké

 


 

Lancement de Kolorano

18 mars 2016

Dans le cadre du programme de Coopération Décentralisée entre la Métropole de Lyon et la Région Haute-Matsiatra, notre nouveau programme de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (Kolorano) vient d'être lancé à Madagascar.

Bandes anti-érosives © Agrisud

Porté par Etc Terra, ce programme vient de faire l'objet d'une première mission de terrain en partenariat avec Agrisud International. Cette mission de deux semaines avait pour objectif d’identifier les bassins versants qui bénéficieront d’aménagements agricoles et forestiers permettant d’améliorer la disponibilité de la ressource en eau et de préserver la fertilité des sols. Ces aménagements feront également l’objet d’un suivi social et environnemental. Sur ces bassins versants faisant l’objet de captages d'eau potable, la meilleure gestion des ressources en eau doit permettre de limiter les conflits potentiels entre eau potable et eau agricole tout en assurant la sécurité alimentaire des populations. L'ouverture de ce programme est aussi l'occasion d'accueillir notre nouveau collègue, Jean-Marie Sibomana, qui coordonnera les activités de Kolorano. Bienvenue Jean-Marie !

En savoir plus sur Kolorano et Jean-Marie

Etc Terra à la COP21

30 novembre 2015

A l’occasion de la COP21, Etc Terra se mobilise ! Son équipe, qui sera présente sur les différents lieux d’échanges et partages d’expérience en rapport avec les activités de l’association, participera notamment à cinq événements.

Trois évènements auront lieu sur le site du Bourget :

  • Mardi 1er décembre - 11h à 12h30 - Espaces Générations climat - Stand Coordination Sud : Conférence organisée sur le thème « Diffusion de solutions de cuisson économes en bois-énergie au Sahel : Quels enseignements ? Quelles perspectives ? ». Ouvert au Grand Public
  • Mardi 1er décembre - 14h à 16h - Pavillon France (Zone bleue) : Conférence-débat organisée par l’Agence Française de Développement avec pour thème l’Agriculture et la Forêt et un échange autour du Programme Holistique de Conservation des forêts à Madagascar. Badge UNFCCC nécessaire
  • Mercredi 2 décembre - 9h à 11h - Pavillon France (Zone bleue) : Table ronde organisée par l’Agence Française de Développement sur « Les approches territoires ruraux: une contribution à la lutte contre le changement climatique”. Badge UNFCCC nécessaire

2 évènements auront lieu dans Paris :

  • Vendredi 4 Décembre - 12h45 à 13h15 - Grand Palais (75008) : Présentation du Programme Holistique de Conservation des Forêts à Madagascar, en présence de l’Agence Française de Développement et de Air France. Ouvert au Grand Public
  • Mardi 8 Décembre - 18h30 à 20h - Musée de la Chasse et de la Nature (75003) : Conférence débat organisée par la Fondation Internationale pour la Gestion de la Faune « Rencontre autour du Programme REDD+ Gile ». Sur invitation

Nous espérons vivement vous retrouvez à ces occasions ou autres !

 

Atelier Mahavotra

24 novembre 2015

Ce 24 novembre 2015, à Antananarivo, s’est tenu l’atelier national de restitution du projet Mahavotra, rassemblant une centaine de personnes, en présence de la Secrétaire Générale du Ministère de l’Environnement, de l’Ecologie, de la Mer et des Forêts (MEEMF) ainsi que du Chef de Région Itasy (Région d’intervention du projet).

 

Atelier Mahavotra. © GoodPlanet

Cet évènement a permis de présenter l’ensemble des réalisations des 4 années de ce projet d’agroécologie et foresterie paysannes qui vise à démontrer comment l’évolution des systèmes agricoles peut contribuer à la lutte contre le changement climatiques. Une table ronde a ensuite permis d’ouvrir les débats sur les limites et potentialités de la diffusion de l’agroécologie à large échelle à Madagascar.
Les résultats du projet sont très positifs, tant du point de vue de l’atteinte des objectifs en termes d’activités (plus de 3 700 exploitations agricoles touchées par la formation ou la mise en œuvre de pratiques agroécologiques) que de leur impact. Les bilans économiques et environnementaux ont soulignés l’importance des plantations pour les bénéfices du projet à court, moyen et long terme : le bénéfice économique lié à la vente des fruits après quelques années de mise en œuvre et du bois à plus longue échéance, et le bénéfice climat par le stockage de carbone associé.
Deux autres pratiques ont également montré leur importance dans le rôle d’atténuation du changement climatique des pratiques agroécologiques diffusées : l’utilisation du compost (qui participe fortement au stockage de carbone dans le sol) et le SRI (Système de Riziculture Intensif) qui réduit les émissions de méthane.
La dernière étape du projet sera de rassembler et poursuivre l’analyse de tous ces résultats dans un document de capitalisation. Avant cela, le Système d’Information Agro-Environnemental développé dans le cadre du projet est d’ores et déjà accessible : www.mahavotra.com 
 

 

Rapport annuel 2014

19 octobre 2015

Etc Terra publie son rapport annuel 2014. Un bilan positif et une nouvelle année de croissance.

 

L’année 2014 a été une année de croissance  soutenue  pour  Etc Terra.  Outre la conclusion de nouveaux financements et partenariats, l’association possède désormais une deuxième présence permanente en Afrique, et plus exactement au Mozambique, installant Etc Terra comme un partenaire de long terme dans ce pays.
Sur le plan opérationnel, Etc Terra a vu son champ d’expertise conforté sur la thématique REDD+ avec la poursuite du Programme Holistique de Conservation des Forêts (PHCF) à
Madagascar, le démarrage du projet autour de la Réserve Nationale de Gilé (RNG) au Mozambique et du Projet Eco-Régional REDD+ - Forêts Humides de Madagascar (PERRFH). Par ailleurs, l’association monte en puissance sur la thématique GIRE avec le projet Zambazamba, mais aussi dans le domaine des bioénergies, et en particulier la technologie biogaz.

Lire le rapport complet

 

Enquêtes socio-économiques au Mozambique

30 septembre 2015

Restes d'un four à charbon à Naeche. © Etc Terra

Mission d’appui aux enquêtes socio-économiques pour le projet REDD+ Gilé au Mozambique.

  

Dans le cadre de ses activités au Mozambique, Etc Terra participe au développement d’un projet REDD+ autour de la réserve nationale de Gilé et d’un programme de réductions d’émissions de gaz à effet de serre à large échelle (sur 7 districts de la province du Zambézie). Ce programme, Zambézia Integrated Landscapes Management Program, est porté par la coordination nationale REDD+ qui soumettra une note d’idée au FCPF-CF (Forest Carbon Partnership Facility - Carbon Fund) dans les mois à venir.
Afin d’alimenter ces deux initiatives, une importante phase d’enquêtes autour de la réserve et sur l’ensemble des 7 districts a été lancée en juin 2015. Elle a pour but d’établir un état de référence socio-économique tout en identifiant les populations les plus vulnérables et de fournir des données sur l’exploitation du bois énergie, une des causes majeures de la déforestation/dégradation dans la zone. Les résultats seront utilisés pour élaborer une stratégie de consultation des communautés locales et des comités de gestion et pour proposer des méthodes alternatives à la production de bois énergie actuelles.

 

 

Le projet Zambazamba se poursuit

11 juin 2015

En mars 2014, Etc Terra et Agrisud International lançaient un projet-pilote de Gestion Intégrée des Ressources en Eau à Madagascar grâce au financement de La Métropole de Lyon et de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerrannée-Corse.

 

Un an plus tard, toujours en collaboration étroite avec la Région Haute-Matsiatra, la phase pilote est prolongée d’une année supplémentaire pour permettre la poursuite des aménagements agro-forestiers, des formations aux producteurs et des mesures hydrologiques initiées sur le bassin versant de Zambazamba.
Ce projet-pilote a par ailleurs eu les honneurs du dernier Forum Mondial sur l’Eau qui s’est tenu en Corée du Sud en avril dernier.

 

Une nouvelle récompense pour Madacompost

08 juin 2015

L'équipe de Madacompost

Madacompost a remporté le National Energy Globe Award Madagascar 2015.

 

Avec plus de 170 pays participants et plus de 1500 projets soumis chaque année l'Energy Globe Award est aujourd'hui le plus prestigieux prix sur l'environnement au niveau international. Il distingue les projets à l'échelle régionale, nationale et mondiale qui préservent les ressources ou utilisent des sources d'énergie renouvelables ou sans émissions de gaz à effet de serre.
Ce prix a cette année récompensé l'activité de traitement et recyclage des déchets municipaux de Madacompost à Madagascar. 

En savoir plus

 

Etc Terra à la COP 20 de Lima

17 décembre 2014

Cacaoyer bien chargé. © Etc Terra

Visite du projet REDD+ Martin Sagrado, en marge de la Conférence Climat qui se tenait cette année dans la capitale péruvienne.

  

Au-delà du suivi des négociations devant préparer la COP 21 de Paris (évènement dont nous aurons largement l’opportunité de reparler en 2015), nous avons profité de l'évènement pour aller visiter le projet REDD+ Martin Sagrado mis en oeuvre par nos amis de Pur Projet et par leurs partenaires locaux (FUNDAVI, ACOPAGRO, etc).

Autrefois tristement connue pour la production de coca et le narcotrafic, cette région s’est reconvertie en moins d’une vingtaine d’années grâce à la valorisation du cacao, le nouvel or noir local qui permet aux producteurs de gagner en moyenne 2000 €/ha/an (pour une production d’une tonne/ha/an en bio/équitable).
Afin d’éviter la cacao-dépendance, Pur Projet appuie maintenant la diversification des activités alternatives à la déforestation : apiculture, pisciculture et surtout reboisement puisque près de 2000 ha ont déjà été plantés (capirona en tête) et que les revenus finaux attendus s’avèrent aussi très attractifs pour les producteurs.

Au final, une visite très enrichissante (à retrouver en photos sur notre page Facebook) qui nous a profondément inspiré pour les projets REDD+ que nous mettons en oeuvre à Madagascar et au Mozambique.

 
 

Rapport d'activités 2013

27 août 2014

Etc Terra publie son rapport annuel 2013. Un bilan très positif pour cette deuxième année d'activités.

 

L'année 2013 a permis de consolider les activités de l’association, créée en 2012, grâce à la poursuite des projets existants confiés par la Fondation Goodplanet mais aussi le démarrage de projets gérés en propre.

2013 a également été marquée par la longue instruction de la seconde phase du Programme Holistique de Conservation des Forêts à Madagascar (PHCF) et par d’autres projets d’envergure qui verront le jour en 2014.

Intervenant dans 8 pays, Etc Terra a été reconnue en 2013 par l’administration malgache avec un accord de siège qui permet à l’association d’avoir une représentation nationale et d’agir comme une entité de droit malgache. Cela installe Etc Terra comme un partenaire de long terme dans ce pays.


Lire le rapport complet

 

Equipement hydrologique de Zambazamba

31 juillet 2014

Déversoir © Etc Terra

L'équipement hydrologique du bassin versant de Zambazamba est désormais pleinement opérationnel ; l'objectif étant de mesurer l'impact de la diffusion de bonnes pratiques agroécologiques et forestières sur les ressources en eau. 

 

Ce mois de juillet a constitué une étape importante dans la mesure d'impact de notre projet de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) à Madagascar.

La réception définitive de la construction du déversoir (cf photo ci-contre) a en effet été réalisée et a permis l'installation de la sonde, logée dans le poteau en béton sur la rive gauche du déversoir. Par ultra-sons, cette sonde va mesurer en continu la hauteur d'eau dans le déversoir, ce qui nous permettra de connaitre en temps réel et avec précision le débit à l'exutoire du bassin versant.

Les données recueillies tous les mois en connectant la sonde avec un ordinateur portable (via wifi !) seront comparées aux données pluviométriques pour juger de l'amélioration réelle du débit au regard des pratiques agroécologiques et forestières actuellement déployées par nos amis d'Agrisud sur le bassin versant.

 

Rendez-vous dans un futur proche pour les premiers résultats ! 

 

Mission d'inventaires forestiers à Madagascar

26 avril 2014

Nos chefs d'équipe. © Etc Terra

Dans le cadre du PERR-FH, un vaste programme éco-régional REDD+, 3 équipes d’Etc Terra partent aujourd’hui pour 3 mois d’inventaires dans les forêts humides de Madagascar. Le moment de souhaiter bon vent à nos 3 chefs d’équipe qui partent pour une aventure dont ils devraient longtemps se souvenir…

  

Via le Programme Environnemental n°3 (Financement Banque Mondiale), Madagascar s’est engagé à réunir tous les projets REDD+ autour d’une approche éco-régionale développée à l’échelle des 9 millions d’ha de forêts humides du pays par un consortium composé d’Etc Terra, de Wildlife Conservation Society, de l’Office National pour l’Environnement et de Madagascar National Parks. 

Ce Projet Eco-Régional REDD+ - Forêts Humides (PERR-FH) implique de procéder à une grande campagne d’inventaires forestiers :  600 placettes seront ainsi mesurées du Nord au Sud du pays pour aboutir à la carte des stocks de carbone forestier la plus précise possible. 

Pour Etc Terra, ce sont Heriniaina, Telina et Sedera (cf photo ci-contre) qui partent s’attaquer aux forêts les plus reculées et les plus hautes du pays. Soava dia (bon voyage) ! 

 

Zambazamba : nouveau projet !

16 février 2014

Dans le cadre du projet Zambazamba qui sera lancé officiellement début mars, une première mission d’installation du dispositif de mesures hydrologiques vient d’être réalisée.

Maafaka © Etc Terra

Etc Terra est heureuse de vous informer du lancement de son premier projet de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) à Madagascar. Financé par l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée Corse, l'Ambassade de France à Madagascar et le Grand Lyon, ce projet pilote mis en oeuvre en partenariat avec Agrisud et la commune de Nasandratrony vise à réduire l'impact des activités agricoles, forestières et pastorales sur les ressources en eau de la commune.

 

Pour mesurer cet impact, il s’agit de commencer par établir sur une année pleine la relation pluviosité/débit, à la source comme à l’exutoire du bassin versant considéré. En attendant le déploiement du dispositif complet du projet, c’est ce travail de corrélation hydrologique qui a fait l’objet d’une première mission sur place début février, en compagnie de notre nouvelle recrue : Maafaka Ravelona.

 

N'hésitez pas à visiter la page Zambazamba si vous souhaitez en savoir plus.


 

 

Etc Terra à la COP 19 (suite)

03 décembre 2013

Où va le climat ?

Lire le compte-rendu de la 19ème Conférence climat de Varsovie rédigé par le secrétaire d'Etc Terra.
 

Etc Terra à la COP 19

14 novembre 2013

La 19ème session de la Conférence des Parties se tient du 11 au 22 novembre 2013 à Varsovie en Pologne.

Le secrétaire d'Etc Terra vient de copublier, avec le Centre Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS, basé à Ouagadougou), un "Bulletin spécial COP 19" présentant un historique de 20 années de négociations sur le climat, depuis le Sommet de la Terre à Rio en 1992 jusqu'à la COP 18 de Doha en 2012. Ce Bulletin décrypte l'agenda et les enjeux de la COP 19 de Varsovie pour les pays d'Afrique de l'Ouest, en lien avec les positions du Groupe Afrique. Olivier Bouyer accompagne aussi les négociateurs durant les 2 semaines de négociations climat.

Lire le bulletin : partie 1, partie 2, partie 3

 

Madacompost récompensé !

16 octobre 2013

Dans le cadre du Forum Convergences 2015, le partenariat Gevalor-Madacompost a reçu le Prix International Convergences pour son action de valorisation des ordures ménagères de la ville de Mahajanga, à Madagascar.

Gevalor et Etc Terra lors de la remise du prix. © Convergences

Convergences est la première plateforme européenne de réflexion rassemblant tous les acteurs engagés dans la lutte contre la pauvreté. Elle a pour but de promouvoir un développement économique, social et environnemental durable des pays du Nord et du Sud et de permettre l’articulation des parties prenantes engagées dans cette voie.
A l’occasion de la 6ème édition du Forum Mondial Convergences qui s’est tenu du 17 au 19 septembre 2013 à Paris, Madacompost a ainsi reçu le « Prix international des partenariats innovants pour la réduction de la pauvreté ».


Lire le communiqué de presse

 

Publication scientifique : Mesure et suivi de la déforestation

10 septembre 2013

Fruit d'un long travail collaboratif, la méthode et les résultats de cartographie de la déforestation à Madagascar développé dans le cadre du PHCF viennent de paraitre dans la revue Remote Sensing & Environement.

Evolution du couvert forestier

Ce travail innovant n'aurait pu voir le jour sans ce dilemme à résoudre : comment cartographier les parcelles de défriches-brulis entre 2000 et 2010, sur 7 Millions d'hectares, précisément et en très peu de temps ? L'utilisation des images satellites (télédétection) offre un moyen unique de le faire, mais comporte aussi ses limites compte tenu du grand nombre d'images à traiter (32 images), de la présence de nuages dans cette région tropicale, des variations saisonnières entre les images d'une même année, et de la petite surface des parcelles défrichées. L'approche développée s'appuie donc sur des techniques avancées de télédétection couplée à une validation intensive. La méthodologie présentée est basée sur des outils open source, transparente et facilement reproductible. Elle a été utilisé in fine pour estimer les taux de déforestation avant le projet PHCF et mieux comprendre leurs facteurs sous jacents.

 

Lire l'article

 

Rapport d’activités 2012

17 juillet 2013

Etc Terra publie son 1er rapport sur les réalisations de l’année 2012, une première année déjà riche de projets et de belles perspectives.

2012 restera comme l’année de naissance d’Etc Terra. L’association a débuté son activité le 1er juillet 2012 en s’appuyant sur une équipe opérationnelle de 6 personnes, majoritairement issue du programme Action Carbone de la Fondation Goodplanet.

La nature des projets opérés par Etc Terra témoigne de la diversité des thématiques abordées (forêt, agriculture, énergie, déchets), mais aussi des complémentarités évidentes qui existent entre elles. La mission que s’est donnée Etc Terra - concilier préservation du capital naturel et dynamisme économique dans les territoires ruraux des pays du Sud, par des projets de terrain, réplicables à grande échelle – ne réussira qu’en abolissant les frontières souvent trop rigides entre ces thématiques, telle est notre conviction !


Lire le rapport complet

 

Mission Africompost à Madagascar

03 juillet 2013

Du 3 au 15 juin 2013, le chargé de projets déchets d’Etc Terra s'est rendu à Madagascar pour officialiser l'intégration du projet Madacompost à Mahajanga dans le programme Africompost.

Portes Ouvertes à Mahajanga.

Il s'agissait en premier lieu de prendre connaissance des avancées du projet, de définir le rôle de l’opérateur local (l’entreprise Madacompost) dans le cadre du programme Africompost (notamment en termes de partage d’expérience avec les autres opérateurs de compostage) et de préparer les actions futures visant à améliorer la production de compost et la rentabilité globale de l’activité du site.

La mission d’Etc Terra fut l’occasion d’échanger avec les parties prenantes locales grâce à une journée portes ouvertes et conférence organisée par Madacompost à Mahajanga dans le cadre de la Semaine de l'Environnement.
Dans un second temps, la mission s'est articulée autour des opportunités de réplication du projet dans d'autres villes malgaches. En particulier à Nosy Be, où Madacompost a remporté en juin 2012 un marché pour gérer la future décharge mise en place dans le cadre d'un projet de la Commune Urbaine de Nosy Be et du Programme PIC (Pôles Intégrées de Croissance). Le gérant de Madacompost et le représentant d'Etc Terra, présents sur place, ont pu échanger avec les interlocuteurs locaux pour définir les activités préalables au démarrage de l'intervention de Madacompost (au plus tard en été 2014, suite aux travaux d'aménagement). Une phase pilote avec des essais de compostage sera notamment mise en place dans les prochaines semaines sur un site de transit des déchets.

 

Mission d’appui au projet Biogaz Familial Mali

01 juillet 2013

Du 11 au 19 Juin, Etc Terra s’est rendu au Mali avec le double objectif de  1) faire un état des lieux du projet en termes d’avancement et de réalisation des activités 2) conduire les réunions de Consultation des Parties Prenantes, avec les partenaires terrain, dans le cadre de la démarche de certification du projet auprès du label de compensation volontaire Gold Standard.

Constructions à Kita. © Etc Terra

Cette mission, concomitante avec celle de l’ONG indienne SKG Sangha, a permis de constater les avancées quant à la conception et la construction des biodigesteurs test. Un total de 8 unités, aux caractéristiques techniques relativement similaires au modèle indien, est en train d’être déployé.

Par ailleurs, conformément à la procédure Gold Standard, la consultation des parties prenantes, préalable au lancement effectif des constructions, a été réalisée sur les 2 zones d’intervention du projet, Kita (le jeudi 13 Juin) et Bougouni (le samedi 15 juin), réunissant au total plus d’une centaine de participants.

 

Présentation PHCF à l'European Geosciences Union General Assembly 2013

13 mai 2013

Du 7 au 12 avril 2013 s'est tenue l'assemblée générale de l'Union Européenne de Géosciences (EGU). Dans ce cadre, les travaux du PHCF sur la cartographie du carbone du sol ont pu être présentés.

L'assemblée générale de l'EGU est sans doute le plus grand rendez vous scientifique dans les domaines des sciences de la Terre en Europe. L’édition 2013 a été un succès. Plus de 11 000 participants étaient présent et 13 300 communications orales et posters ont été présentés. L'EGU est organisé en grandes sessions thématiques (Risques, Océan, Tectonique, Sol, etc.) puis en sous sessions qui portent sur des questions de recherche actuelles. Les travaux du projet PHCF a été présenté dans une sous session sur la matière organique du sol, plus particulièrement sur le thème des « outils économiquement viable pour le suivi du carbone organique du sol ».


Lien sur le site officiel : SSS8.3,  Cost effective tools for monitoring soil organic carbon. 

 

Mission d'appui Africompost au Cameroun

05 avril 2013

Dans le cadre du programme Africompost, Etc Terra et Gevalor se sont rendus à Dschang du 17 au 28 février dernier.

Tri des déchets. © Etc Terra

Cette ville de 80 000 habitants située à l'ouest du Cameroun a vu naître il y a trois ans un projet pilote de compostage mené par l'association ERA Cameroun. Après une étude de faisabilité réalisée en octobre 2011, l'intégration de ce projet au programme Africompost est encore soumise à une amélioration du service de collecte des ordures ménagères, en vue de permettre un approvisionnement suffisant du site de compostage. Les acteurs locaux de la gestion des déchets ayant réussi à débloquer des moyens matériels et financiers dans cette perspective, cette condition devrait être levée prochainement.

La mission s'est donc attachée à dresser les perspectives pour l’autonomisation et la montée en capacité du site avec un objectif de valorisation de 10 000 tonnes de déchets par an à l'horizon 2017. L’unité de compostage devrait être aménagée à proximité de la décharge actuelle et permettre de produire annuellement près de 1 800 tonnes de compost, directement utilisable par les agriculteurs locaux.
Afin d’accompagner l'opérateur local dans ce développement, un Volontaire de Solidarité Internationale (VSI) employé par Gevalor est sur place depuis fin 2012. 

 

Mission de Suivi Mahavotra

06 février 2013

Dans le cadre du projet Mahavotra, des représentants d’Etc Terra et d’Agrisud se sont rendus à Madagascar du 21 au 30 janvier dernier pour une mission annuelle de suivi.

Après une première année très encourageante (plus de 1 200 familles de producteurs formées aux pratiques agroécologiques) la mission des équipes d’Etc Terra et d’Agrisud visait à réaliser un point d’étape du projet et de présenter ses premiers résultats.

Deux journées de visites de terrain ont permis de constater l’avancée des travaux d’aménagement, réalisés par l’AMADESE, qui devraient permettre d’approcher dès la mi-2013 les objectifs finaux de 500 ha en système forestier et 300 ha en système agroforestier. Ces visites ont aussi été l’occasion de suivre les travaux en cours par le LRI sur la mesure du carbone du sol grâce au spectromètre mobile acquis en juin 2012 (cf. photo).
Le 25 janvier, un comité de pilotage a rassemblé les partenaires opérationnels pour un bilan de l’ensemble des activités en cours. Trois jours plus tard, un comité de partage à l’hôtel de Région en Itasy a permis de présenter les résultats des 16 premiers mois du projet à une assemblée de plus de 60 personnes composée notamment de représentants des institutions locales et de producteurs.
La prochaine mission en vue de l’évaluation intermédiaire du projet se déroulera à l’automne 2013.
 

Renforcement de capacités REDD+ à Madagascar

27 novembre 2012

En septembre et octobre dernier, Etc Terra a conduit plusieurs sessions de formation auprès d’institutions malgaches en charge du processus de Réduction des Emissions issues de la Déforestation et de la Dégradation (REDD+).

Grâce au financement de l’Agence Française de Développement (AFD), l’Office National pour l’Environnement (ONE) et le Ministère de l’Environnement et des Forêts (MEF) de Madagascar bénéficient actuellement de l’assistance technique du consortium Helvetas/Cirad. C’est ce consortium qui a sollicité l’équipe d’Etc Terra pour conduire deux sessions de renforcement de capacités. Une dizaine de cadres impliqués dans la REDD+ et la gestion forestière à Madagascar étaient présents tout au long de ces sessions.

 

Lire la suite.

 

Semaine Européenne de Réduction des Déchets

14 novembre 2012

A l'occasion de la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, l'Agence Française de Développement, le Fonds Français pour l’Environnement et les partenaires du projet Africompost (Fondation GoodPlanet, Etc Terra et Gevalor) organisent une conférence/débat sur le thème "Comment valoriser durablement les déchets dans les pays en développement ?"

Compostage à Lomé. © Etc Terra

Quelles solutions existent pour le traitement de ces déchets ? Comment s’assurer que les actions mises en œuvre puissent être entreprises sur le long terme ?

Cette conférence qui vise à répondre à ces questions par les interventions d’acteurs des déchets et d’organisations de développement, mobilisés sur le développement de solutions pérennes de valorisation de déchets a eu lieu le vendredi 23 novembre 2012 dans les locaux de l'Agence Française de Développement à Paris.

 

Voir la présentation d'Etc Terra. 

 

Mission Africompost au Togo

01 octobre 2012

Dans le cadre du projet Africompost, Etc Terra et Gevalor se sont rendus à Lomé du 1er au 9 octobre 2012 pour faire un point d'étape du projet 4 mois après son intégration dans le programme. 

Partenaires du projet. © Etc Terra

La mission avait pour objectif principal de mettre en place les outils de suivi nécessaires à la bonne coordination générale du projet.

Sur le site, 10 tonnes de déchets ménagers sont actuellement traités chaque jour, nécessitant le travail d'une vingtaine d'agents assurant le tri et le compostage des déchets. La mission a également permis d'initier les réflexions sur l'optimisation du processus de compostage et la planification des activités pour le développement de l'activité.
Moyennant quelques aménagements, le site actuel devrait ainsi pouvoir traiter entre 40 et 60 tonnes de déchets par jour à l'horizon 2014. Une Volontaire de Solidarité Internationale (VSI) employée par Gevalor est sur place pour accompagner l'opérateur local ENPRO dans le développement de l'activité de compostage.

 

Convergences 2015

22 septembre 2012

Etc Terra était présent au forum Convergences 2015, première plateforme de réflexion en Europe destinée à établir de nouvelles convergences entre acteurs publics, privés et solidaires pour promouvoir les Objectifs du Millénaire pour le Développement et lutter contre la pauvreté et la précarité dans les pays du Nord et du Sud.

Du 19 au 21 septembre 2012, la 5ème édition du Forum mondial Convergences 2015, a rassemblé plus de 5 000 participants (4 000 décideurs et experts des secteurs publics, privés et solidaires, 1 000 jeunes prêts à s’engager, 300 intervenants internationaux venus partager leurs solutions, 200 journalistes invités à réfléchir sur l’engagement des médias).

Denis Loyer, vice-président d'Etc Terra, y est intervenu dans le cadre de la session : "Outils de financement innovants : quelques exemples", pour présenter les enjeux du mécanisme REDD+ pour le développement des territoires ruraux dans les pays du Sud.

Voir la présentation

 

PHCF Day

18 septembre 2012

Air France, GoodPlanet et le WWF ont présenté mardi 18 septembre à Antananarivo les résultats des quatre années d’activité du Programme Holistique de Conservation des Forêts (PHCF), sous le patronage du Ministère de l’Environnement et des Forêts et du Ministère de l’Agriculture.

Ouverture PHCF Day. © Etc Terra

Une soixantaine de personnes - membres d'ONGs, d'instituts de recherche, d'entreprises privées et de l'administration - ont participé à cette journée d'échanges autour du PHCF.

Au-delà du bilan des 4 années d'activités de conservation des forêts et de travaux de comptabilité carbone, les perspectives du Programme ont été abordées. Les partenaires ont largement discuté des conditions nécessaires afin de pérenniser les acquis du PHCF et développer de nouvelles ambitions pour une éventuelle 2ème phase.

Retrouvez l'article de l'Agence de Presse de l'Océan Indien

 

Mission de SKG Sangha au Mali

07 septembre 2012

Dans le cadre du projet Biogaz Mali, l'ONG indienne partenaire SKG Sangha a réalisé sa première mission d'étude terrain.

Formation locale. © ICD/AVSF

Le président de l'association SKG Sangha, M. Vidya Sagar, s'est rendu au Mali du 26 août au 6 septembre 2012 pour une mission préliminaire en vue de la construction des premiers biodigesteurs tests. Accompagné des équipes locales d'AVSF, il a rencontré les 8 premières familles bénéficiaires identifiées afin de cibler leurs besoins, notamment en termes d'énergie de cuisson et d'éclairage. Ces visites ont, par ailleurs, permis de planifier le démarrage des travaux au retour de la saison sèche (fin 2012 - début 2013) compte tenu du contexte de saison des pluies qui s'avère être un frein pour la construction des biodigesteurs.

Enfin, 2 journées ont été consacrées par M. Vidya Sagar à la formation des équipes locales d'AVSF et ICD à la technologie biogaz.
 

Comité de pilotage du projet Mahavotra

17 juillet 2012

Le premier Comité de pilotage du projet s'est tenu le 17 juillet 2012, à Antananarivo, en présence de l'ensemble des partenaires du terrain et de la recherche. 

Cartographie Analavory. © IOGA

Le bilan des 12 premiers mois du projet Mahavotra est très positif ; presque tous les objectifs ont été atteints. En quelques chiffres clés : 

  • 1 322 familles d'agriculteurs bénéficiaires ont manifesté leur intérêt pour le projet (soit 10% de plus que l'objectif)
  • 846 personnes ont été formées aux bonnes pratiques agroécologiques grâce à 237 sessions de formation (compost, système de riziculture intensive, plantations agroforestières, greffage,...)
  • 91 928 arbres ont été plantés au profit de 373 bénéficiaires sur une surface de 174 ha.

Concernant les activités de recherche, un premier travail d'étude et d'analyse cartographique a été mené en vue de la délimitation des zones potentielles de diffusion des systèmes agroécologiques dans la Région Itasy. Par ailleurs, le spectromètre mobile (équipement nécessaire à l'étude du carbone du sol) a été acquis et va permettre le lancement des travaux sur l'empreinte carbone des exploitations agricoles au second semestre 2012.